Anmelden

M18: Après la surprise, la confirmation

A la surprise générale à la fin de la saison dernière, les aiglons ont remporté leur championnat en M18C et ont réussi avec brio les matchs de promotion pour monter en M18B, rejoignant ainsi Floorball Fribourg seul club romand à y évoluer jusqu'alors. Nous sommes partis à la rencontre de l'équipe pour en connaître un peu plus leur parcours dans cette nouvelle ligue.

© mediafab

Après votre promotion surprise à la fin de la saison passée, il a fallu se battre pour que l’équipe puisse entamer cette nouvelle aventure en M18B avec un contingent qui soit assez nombreux. Comment se présentait l’équipe en début de saison?
Eagles UHC-Aigle:
Nous avions 3 gardiens et environ 7 joueurs dont des juniors C provenant du petit terrain. Nous avions un objectif minimum de 15 joueurs pour embarquer définitivement dans cette nouvelle aventure. Le comité d’Aigle a fait le maximum pour communiquer sur cette super opportunité pour les jeunes de prendre part à une expérience qui est rare dans nos contrées, ainsi que trouver un staff sérieux, sans oublier les temps de salle nécessaires à un tel niveau de jeu. Nous avons été heureux de voir que cet appel avait très bien reçu par les autres clubs, surtout au vu du peu de temps qui nous était alloué pour son organisation! En effet, tout cela s’est fait en 3-4 semaines. À l’heure où nous vous écrivons, nous avons un effectif pléthorique de 18 joueurs et 3 gardiens. Un exploit en si peu de temps ! Mais ce qui est certain, c’est que cela n’aurait pas été possible sans le soutien, l’appui et la collaboration des autres clubs.

Vous êtes la seconde équipe romande à atteindre ce niveau après Floorball Fribourg. Comment la saison a-t-elle été préparée?
Eagles UHC-Aigle:
 De la même manière que l’équipe a été « créée ». C’est-à-dire que nous devions partir quasiment de zéro : instaurer une ambiance d’équipe, transmettre les bases tactiques du grand terrain à des joueurs qui n’en avaient jamais fait et appréhender le système tactique que l’équipe adopterait l’équipe. Tout cela dans un laps de temps très restreint. Bref, cela a été un sprint continu de mai à septembre environ.

Comment avez-vous été accueillis dans ce championnat? Comment est-ce que les adversaires vous ont perçu ?
Eagles UHC-Aigle: 
Déjà aux finales de promotion pour la montée en M18B, certaines personnes nous ont rapporté qu’ils étaient surpris de nous voir à ce niveau-là, alors même que notre première équipe n’évoluait pas en 1re ligue ou plus haut. Après ça, personne dans le staff responsable des M18 (soit Xavier Gigandet, Benoît Ruegg et Benjamin Chessex) nous a considéré, à aucun moment, comme inférieurs aux autres clubs, juste parce que le leur langue est le suisse-allemand. Nous avons tout de suite essayé de mettre cela dans la tête des jeunes. Ils ont gagné le droit sur le terrain d’être dans cette ligue. Cela signifiait clairement qu’aucun complexe d’infériorité ne devait prendre place cette saison. A partir de là, nous osons espérer que les autres équipes nous ont considéré comme un adversaire comme les autres. De toutes façons, si cela ne devait pas avoir été le cas, je crois que désormais les autres équipes nous respectent, voire nous redoutent…

Comment les joueurs M18 ont-ils pris ce nouveau challenge? Ont-ils subi ou plutôt bien géré la pression de cette nouvelle catégorie? Qu’en a-t-il été pour vous ? Est-ce qu’il a fallu adapter le coaching ?
Eagles UHC-Aigle: 
Tout le monde était excité. Mais bon, nous ne voudrions pas parler à la place des jeunes… Nous espérons seulement que la seule pression que les jeunes ont eu, est celle que le staff leur mettait durant les entraînements et durant les avant matchs. Nos débuts hyper positifs dans la ligue ont également favorisé cet état d’esprit et validé l’approche prise pour cette équipe. Au niveau du staff, nous apprenons au fur et à mesure que la saison avance. Nous avons surtout réalisé que nous pouvions rivaliser avec les meilleurs et même évoluer à 3 lignes complètes. Ceci est un avantage conséquents, tant pour la gestion de la fatigue que pour souder une équipe. Nous utilisons les 18 joueurs et tous les gardiens, le mieux et le plus possible. Nous ne concevons pas un jeune qui ne joue pas quasiment tous les matchs. Les jeunes doivent jouer à cet âge-là. C’est primordial pour leur motivation et leur progression. Nous avons réussi à garder cette approche, tout en essayant de gagner tous les matchs. Nous avons instauré une responsabilisation de chacun et que chacun comprenne son rôle. En grand terrain, il faut s’entraîner ensemble. Si une personne ne vient pas aux entraînement, cela met en péril toute la ligne. Cela nécessite encore du travail !

Avez-vous senti un engouement pour l’équipe au sein des Eagles et de l’entourage du Club? Pensez-vous que les tout jeunes juniors aiglons se sentent inspirés par votre équipe, respectivement par les joueurs?
Eagles UHC-Aigle: 
Surtout de la fierté. Comme vous l’avez dit auparavant, seul Fribourg a pu évoluer à ce niveau dans notre région. Et on parle d’un club qui peut ratisser jusqu’en Suisse-allemande… Cela méritait tous les efforts fournis au sein du comité pour trouver des salles et/ou le staff nécessaire à une telle équipe. Tout le monde a tiré à la même corde. Tant l’équipe féminine que masculine grand terrain qui se sont vus enlever des temps de salle pour cette équipe M18. Concernant l’entourage du club, nous avons été déçus que nous n’ayons pas trouvé une commune qui accepte de louer un ou deux temps de salle à un club hors de sa propre commune. Mais cela est plus un aspect politique. Nous sommes déjà tellement en retard en Romandie d’un point de vue infrastructure sportives et nous n’arrivons même pas à trouver des solutions entre nous… C’est dommage ! Enfin pour les plus jeunes, nous ne pouvons parler en leur nom. Mais tous les gens qui ont œuvré pour cette équipe ont dû être inspirés par ces M18B. Nous espérons qu’ils réaliseront d’autres exploits dans les ligues actives grand terrain et surtout en représentant les couleurs d’un club romand (que ce soit le nôtre ou pas). Il nous faut une locomotive en ligue nationale A ou B qui inspire les gens. C’est le seul moyen pour obtenir des salles et une reconnaissance médiatique.

Combien d’entraînements les joueurs font-ils chaque semaine? Suivent-ils un programme spécial en dehors des entraînements?
Eagles UHC-Aigle: 
2 entraînements par semaine. C’est un minimum mais c’était le maximum que nous pouvions leur fournir dans le laps de temps qui nous était donné. Aucun programme spécial, cependant nous leur avons toujours précisé que l’aspect technique devait être travaillé chez eux. 15-20 minutes par jour. C’est le seul moyen de devenir un bon joueur et s’améliorer !

Deux romands (ndlr Floorball Fribourg 1er et Eagles 2e) aux commandes des M18B à la moitié de la saison c’est un signal fort envoyé aux Suisses alémaniques! Au début de saison, pensiez-vous arriver à ce stade? Comment se profile le reste du championnat? Envisagez-vous une autre promotion?
Eagles UHC-Aigle:
 Ceci est peut-être la seule erreur que nous ayons faite. Notre seul but était de fournir aux M18 l’occasion de jouer contre les meilleurs joueurs de leur génération. Nous aurions dû être plus exigeants dès le début. Désormais, notre objectif est de finir 2e et de gagner le match retour contre Fribourg le 3 mars à domicile ! Qui sait, nous pourrions même participer aux promotions pour les M18A. Franchement, ce serait un truc énorme. Mais cela passe par 2 victoires contre Bienne et ULA avant Noël. Ce seront des matchs difficiles. Mais cette équipe est capable de tout !

Avez-vous eu des contacts avec d’autres clubs pour des partenariats, comme cela peut être le cas entre Floorball Köniz et ses sparing partners (Ndlr clubs alentours qui sont partenaires)?
Eagles UHC-Aigle:
 Nous ne savons pas si nous pouvons appeler ça réellement des partenariats, étant donné que cela a été fait seulement cette année et qu’il n’est prévu tacitement que pour une saison. Au final, c’est plus de la sémantique. Comme dit plus haut, sans le UHC Fully, le UHC Saint-Maurice Pécaporés, l’UHC Vouvry, l’UHC Jongny et les Riviera Raptors, cette équipe n’aurait pas vu le jour.
Pour le futur, nous avons quelques plans avec le comité d’Aigle au vu de la très grande réussite des M18B. Cela donne envie de s’en inspirer et de prolonger le plaisir. Nos principes étant d’abord de contacter les comités, nous ne pouvons aller plus dans les détails. Cependant, nous allons dans les jours qui viennent communiquer à ce sujet avec les différents comités des clubs cités plus haut. Le comité d’Aigle sait évidemment que ses projets de développer le secteur grand terrain juniors (qui vont de M14 à M21) dans la région sont difficilement conciliables avec les objectifs propres à chaque club (qui plus est en petit terrain). Nous allons cependant œuvrer dans ce sens dans les prochaines semaines. La majorité des joueurs évoluant en M18B n’ayant plus l’âge de cette catégorie, il serait dommage de perdre tout le travail effectué cette saison. Mais peu importe ce qu’il advient la saison prochaine, nous sommes déjà très fiers de ce qui a pu être mis en place pour les M18B.

Un dernier mot pour la fin?
Eagles UHC-Aigle: 
Merci aux comités, aux parents et aux joueurs de nous avoir fait confiance :) « L’union fait la force » !

Prochains matchs M18B

03.03.2019 
Floorball Fribourg vs Eagles UHC-Aigle

12:15 - La Planchette Aigle

Recrutement

Les M18B organisent un entraînement spécial ouvert aux 2002-2003-2004 le 18 janvier prochain:

Quoi: entraînement de sélection
Quand: vendredi 18 janvier 2019
Où: salle de gym de la Planchette à Aigle
Horaire: 19h30 à env. 21h15
Qui: tous les joueurs intéressés de la région de la génération 2002-2003-2004

Comment y participer ? Inscription obligatoire par email à l’adresse : 'MAVg1}*i?Fbjx=uQ9]#[f2}9\qam${~JW^.~1|.

Toutes les infos sur le fonctionnement, jours et heures d'entraînements, nos attentes et vos questions seront dévoilés entre 19h30 et 20h00. Un entraînement Grand Terrain s'ensuivra (donné par le staff actuel des M18B) avec en fin de séance un match d'entraînement. Présence d’un ou des parents très fortement recommandée ! Tous les entraîneurs et/ou membres des différents comités sont évidemment les bienvenus.

Veuillez noter que la présence à cette sélection n'entraîne (encore) aucun engagement ferme pour la prochaine saison de la part des participants!